Accueil >> Myassurance >> Portrait de Gilbert Chikli, le père de l’arnaque au Président
publié le 18/02/2017
#Portrait

Portrait de Gilbert Chikli, le père de l’arnaque au Président

Partagez :
La poste, la Caisse d’épargne, les Galeries Lafayette, Disneyland Paris, ou encore les Pages Jaunes ont toutes un point en commun : elles ont été pillées selon la technique de l’arnaque au Président, par un escroc de nationalité Française, Gilbert Chikli, qui est passé à l’acte de nombreuses fois à l’aide d’un téléphone et d’une bonne dose de bagou.

Cette technique lui a permis de s’attaquer avec quelques complices à une trentaine d’entreprises françaises à qui il a dérobé en quelques années pas moins de 50 millions d’euros.

Le procès de Gilbert Chikli s’est déroulé en son absence en mai 2015 à Paris, alors qu’il était parti se réfugier en Israël, un pays qui n'a pas d'accord d'extradition avec la France, au grand damne des victimes. L’accusé, condamné à 7 ans de prison par contumace, a entre-temps fait d’autres victimes.

Gilbert Chikli est considéré comme le père de l'arnaque au président. Il se faisait passer pour le dirigeant de l'entreprise ciblée et obtenait d'employés naïfs le virement de fortes sommes d'argent sur des comptes à l'étranger.

Entre 2005 et 2006, avec ses associés il a détourné plus de 7 millions d’euros en opérant toujours de la même manière, via un simple appel téléphonique...Il appelle un employé d’un groupe en se faisant passer pour son Président Directeur Général et le pousse à virer dans un très court laps de temps d’importantes sommes d’argent vers des comptes en banque à l’étranger.
Portrait de Gilbert Chikli, le père de l’arnaque au Président
Portrait de Gilbert Chikli, le père de l’arnaque au Président
Portrait de Gilbert Chikli, le père de l’arnaque au Président
Portrait de Gilbert Chikli, le père de l’arnaque au Président
Son premier coup a été l’arnaque contre La Poste en 2005. Chikli s’était fait passé pour le PDG de la poste et avait alors réussi à convaincre un employé bancaire de remettre une mallette contenant 358 000 euros à un soit disant agent des services secrets, lors d’un rendez-vous dans les toilettes d’une brasserie parisienne. A l’aide de son téléphone seulement et de quelques complices, le faux PDG est arrivé à convaincre l’employé de banque que la somme servirait à la lutte contre le financement du terrorisme international. En fait, les fonds se sont rapidement retrouvés sur des comptes à l’étranger, au bénéfice des fraudeurs.

Chikli est presque devenu un mythe et il a fait de nombreux émules qui l’ont imité et l’imitent encore aujourd’hui. Cette technique se développe de manière exponentielle avec la montée en puissance d'Internet. On estime que près de 1500 entreprises on été attaquée depuis 2010 pour un coût de 800 millions d'euros.

Cette méthode est d'autant plus répendue que les réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, Viadeo,..) permettent aux escrocs d’obtenir beaucoup d'informations sur leurs victimes qui leur servent à construire leur scénario d’arnaque.

Malgré la recrudescence de ces arnaques et la médiatisation qui en est faite, beaucoup d'entreprises prennent encore le risque de ne pas s'assurer.

Celles qui souscrivent un contrat fraude son généralement celles qui ont déjà été victimes d'une fraude par usurpation d'identité ou autre ou tout simplement d'une tentative de fraude. Les Arnaqueurs redoublent de créativité, en plus des faux présidents, il existe de faux fournisseurs, de faux commissaires aux comptes, de faux banquiers,… des risques que l’ont peut assurer dans le cadre de "vrais" polices d'assurances fraudes, comme d'ailleurs les fraudes internes commises par des collaborateurs indélicats.
A lire aussi...
#Biens&responsabilités
publié le 22/01/2017
La responsabilité civile et pénale du dirigeant est un sujet souvent peu connu. Mais, se voir mis en cause civilement ou pénalement dans le cadre du mandat de chef d’entreprise arrive beaucoup plus souvent qu’on ne le pense.
#Risquesspéciaux
publié le 20/01/2017
Il est généralement établi que la cybercriminalité fait aujourd'hui parti des risques majeurs susceptibles de nuire à toutes les entreprises. Nombreuses des plus grandes l’ont déjà compris et ont pris les mesures qui s’imposent.
#Recrutement
publié le 21/01/2017
Avec l'objectif d'apporter à ses clients un service toujours plus performant, Eurosud, courtier en assurances spécialisé dans la protection des entreprises, est en phase de recrutement pour un chargé de clientèle spécialisé en Responsabilité Civile (H/F)
#Focus
publié le 22/01/2017
Beaucoup de gens ne connaissent pas les différences entre ces deux métiers alors qu’elles sont fondamentales, tant au niveau de l’étendue des missions que des engagements de ces deux acteurs de l'assurance.