Accueil >> Mymarseille >> Soirée de lancement de Colorbüs
publié le 03/07/2017
#MarseilleLoving

Soirée de lancement de Colorbüs

Partagez :

Le 29 juin dernier, Julien Guedj, dirigeant de Colorbüs ainsi que Marie-Eva Swaton, Bertrand et Nicolas Swaton, ses associés ont lancé la nouvelle identité visuelle de leur société reprise en janvier 2016. Un lancement réalisé place Bargemon en présence du Maire de Marseille, du Président de la Région, et de la Vice-Présidente du département ainsi que de nombreux décideurs et autres élus de la ville.

Quelqu’un a dit un jour : « La beauté intérieure, c'est très important, mais en boite de nuit, si tu n'es pas beau de l'extérieur, tu bois tout seul ».

Et bien dans le monde du tourisme, c’est un peu pareil. La beauté intérieure, celle que l’on ne voit pas, c’est le service. C'est ce que nous nous sommes efforcés de travailler aux côtés de Julien Guedj depuis la reprise de la société en janvier 2016.

Nous avons recruté des salariés supplémentaires, ouvert un point de vente à côté de la Mairie, géolocalisé les bus, installé le wifi gratuit à bord, augmenté et rénové la flotte de bus, refondus les commentaires audio, rajoutés des langues supplémentaires, etc, etc ,…

Des améliorations centrées sur la qualité de l’expérience Colorbüs, pour nous permettre de nous différencier et de satisfaire les touristes, toujours plus nombreux, qui choisissent Marseille et qui par voie de conséquence nous donne une responsabilité importante, celle de faire en sorte qu’ils repartent avec une bonne image de notre ville.

Cette beauté intérieure, ces améliorations, ne se perçoivent pas lorsque l’on regarde passer les bus dans la rue. Le travail sur la beauté extérieure, celle qui permet de séduire, est intervenu dans un deuxième temps et nous sommes ici pour l’honorer officiellement. Ce travail de « relooking » était indispensable et représente l’aboutissement de la nouvelle identité de Colorbüs.

Nous sommes fiers de cette nouvelle identité, de ce nouveau nom qui est le fruit d’une réflexion collaborative menée avec quelques amis anglophones et francophones. L’aspect international est très important car 80 % de notre clientèle est étrangère. 

Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Marseille, ville lumineuse, colorée et accueillante, donc souriante, bénéficie aujourd’hui d’un service « hop on hop off » à son image dont l’objectif principal est d’apporter du plaisir.

Jean-Claude Brially a dit : « Lorsque l’on sourit à la vie, elle vous rend ses sourires ». Nous, avec la nouvelle image de Colorbüs, on a pris le parti de sourire à la ville et on se satisfait des sourires qu’elle nous rend au travers du soutien de nombreux de ses élus et de ses services, de l’office du tourisme, du club de la croisière.

Colorbüs a donc la petite prétention de modestement apporter à la ville de Marseille, mais Marseille, par les succès qu’elle enchaîne au niveau de son image, par son aura à l’international, par les événements et les gens qu’elle attire nous apporte beaucoup, et pas de façon modeste.

C’est donc aussi à son succès et au travail de nos élus, qu’ils soient de la ville, de la région, du département ou de la chambre de commerce que nous devons le succès de notre entreprise.

Cela n’aurait pas été possible si on vivait encore dans le Marseille d’il y a 20 ans. Elle n’avait certainement pas besoin de bus à impériale, elle avait si peu de touristes, peuchère.

Alors, il semblerait que Colorbüs ait aujourd’hui le vent en poupe et cela tombe bien parce qu’avec Julien Guedj nous avons de grandes ambitions, il vous l’a dit. Des ambitions qui vont au-delà de ce premier parcours, au-delà du bus de tourisme et même au-delà de Marseille.

Notre investissement au côté de Julien Guedj et de « M Capital » en a surpris plus d’un. C’est vrai qu’à Marseille, notre nom est plus connu dans l’assurance que dans le tourisme. Normal, notre famille œuvre dans ce secteur depuis 1918 et nous fêterons donc 100 ans d’assurance l’année prochaine.

Ce qui nous a motivés au début dans cette aventure, c’est le lien étroit qui existe entre cette entreprise et la ville de Marseille. Ce qui nous motive aujourd’hui, c’est d’améliorer, de construire et de développer cette activité que nous avons découverte avec Julien Guedj et qui nous passionne presque autant que l’assurance.
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs

Lorsque nous l’avons trouvé ce nouveau nom, nous n’avons pas tout de suite réalisé la puissance qu’il avait en lui, qui s’est d’ailleurs révélée grâce à une superbe création graphique. Un logo joueur, un logo rieur avec ce « U » tréma laissant apparaitre un énorme sourire qui s’apparente à un smiley dont l’origine est Marseillaise, je le rappelle. Un énorme sourire parce que l’humain et le service sont bien au cœur de ce métier.

Le cahier des charges était à la fois simple et exigeant. Nous voulions véhiculer des valeurs de confiance, de gaieté, et de qualité de service, choses essentielles à nos yeux en tant qu’opérateur de tourisme.

Cette nouvelle image traduit notre volonté de devenir l’attraction préférée des touristes pour découvrir la ville. On dit souvent que pour gagner des parts de marché, il faut gagner des parts de cœur.

Une identité donc souriante mais également colorée. Jean Guitton et Patrick Drevet ont respectivement dit : « La couleur est la gloire de la lumière » et « le sourire est prémonition de la jouissance ».


Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
Soirée de lancement de Colorbüs
A lire aussi...
#MarseilleLoving
publié le 20/01/2017
Constructa remporte le prestigieux Global Award for Excellence de l’Urban Land Institute pour le travail accompli dans la transformation des Docks, bâtiments historiques de la deuxième ville de France.
#MarseilleLoving
publié le 27/06/2017
Et si Marseille s’inventait en capitale de l’humour ? C’est le pari pas si fou que ça que se sont donnés quatre amis - Virginie Foucault, Carole Monnet Ravel, Isabelle Crampes et Jean-François Ravel - des Marseillais « montés » à Paris pour trois d’entre eux, revenus dans le Sud pour partager leur passion et leur savoir-faire avec leur cité de cœur.
#Coupdecoeur
publié le 09/02/2017

Alors il y a certaines de nos adresses "coup de cœur" qui ont tellement de succès qu’elles n’ont vraiment pas besoin d’un coup de pouce. Pascal’s Kitchen est l’une d’entre-elles.

#MarseilleLoving
publié le 13/06/2017
A la fin du XIXème siècle, le Capitaine au long cours André Rofritsch fait de la cité phocéenne son nouveau port d'attache, peu enclin à retourner dans son Alsace natale, alors sous la coupe de la Prusse.